Elbatrina CLAUTAUX
Elbatrina CLAUTAUX
Marié-veuve, trois enfants et huit petits-enfants, docteur en théologie, anthropologue et philosophe de formation, a enseigné la théologie fondamentale à l’Institut Catholique de Paris Theologicum. Champs de recherche en théologie fondamentale : questions d’épistémologie, enjeux théologiques de la philosophie de P. Ricœur, l’herméneutique, le langage symbolique, le Symbolique et le symbole, le mythe (narrativité) et le rite, l’imagination, le sentiment, le sensible et la sensibilité, le jeu, la valeur salutaire des rationalités non-chrétiennes, la Sagesse des indiens Pémon de l’Amazonie vénézuélienne.

Philosophie Herméneutique

Description du cours
[24h]

« Tous les hommes désirent par nature comprendre ».

Interpréter c’est expliquer plus et autrement pour comprendre mieux et autrement, car « tous les hommes désirent par nature comprendre » (Aristote, Métaphysique A, 1, 980 a 21).
Au sein d’une conversation triangulaire entre anthropologie, philosophie et théologie, ce cours propose une initiation à la pratique critique et poétique de l’herméneutique philosophique (la théorie des opérations de la compréhension impliquées dans l’interprétation des textes, des œuvres, des actions, des événements, des situations). La présentation du Symbolique, du langage comme médiation, du paradigme du texte et du récit et de la fécondité de l’imagination créatrice, fonderont la proposition centrale du cours : « l’interprétation est une manière d’être de l’homme ».

Proposition de lectures

  • Jean Grondin, L’herméneutique, Paris, PUF, 2006 Werner G. Jeanrond, Introduction à l’herméneutique théologique, Paris, Cerf, 1995 Paul Ricœur, Du texte à l’action. Essais d’herméneutique II, Paris, Seuil, 1986 (« La fonction herméneutique de la distanciation », p. 101-117*).
  • Paul Ricœur, Temps et récit I, Paris, Seuil, 1983 (« La triple mimèsis », p. 85-129*).
  • Jean Greisch, L’âge herméneutique de la raison, Paris, Cerf, 1985.
  • Jean Greisch, Le cogito herméneutique, Paris, Vrin, 2000.
  • Elbatrina Clauteaux, L’épiphanie de Dieu et le jeu théologique, Paris, Cerf coll. « Patrimoines », 2015.